Association DIS NO

Sortir du site

Je connais une personne concernée

Accueil > Je connais une personne concerné.e > Soutien pour les proches

Soutien pour les proches

Un·e de vos proches a été interpellé pour visionnage de contenus pédopornographiques ?

Les thématiques relevant de la question des abus sexuel sur mineur·e·s sont des sujets sensibles et donc difficiles à aborder. DIS NO s’engage donc directement auprès de tous ceux·celles touchés et indirectement par la problématique.

DIS NO propose une écoute bienveillante, contactez DIS NO.

moments de rencontre

DIS NO propose des moments de rencontre, les jeudis de 18h30 à 20h, pour les proches de personnes interpellées pour consommation de matériel pédopornographique.

L’objectif ? Créer un espace bienveillant, non-jugeant et encadré par des professionnel-e-s afin de :

  • Partager vos préoccupations avec des personnes vivant des situations similaires
  • Être accompagné·e et soutenu·e
  • Développer des ressources pour appréhender la situation

L’anonymat entre les participant-e-s est assuré.

Informations pratiques :

  • A Lausanne et en ligne (zoom)
  • Un jeudi par mois, de 18h30 à 21h
  • Inscription préalable, au plus tard jusqu’à la veille du groupe
  • Informations : aide@disno.ch et 078 240 46 36 ou 0800 600 400 (gratuit)
  • Tarif : gratuit

 

Prochaines dates : jeudi 22 février 2024 et jeudi 21 mars 2024, de 18h30 à 20h00.

Contactez dis no

Pour en savoir plus sur comment nous contacter, cliquez ici.

Toutes nos prestations sont gratuites.

DIS NO répond aussi aux personnes directement concernées et aux professionnel·le ·s.

EN SAVOIR PLUS

Des informations complémentaires sur ces problématiques sont disponibles sur la page Mieux comprendre.

Témoignages

Esther, 51 ans – « Ça m’a fait du bien de pouvoir en parler à quelqu’un de neutre. »
"J’ai longtemps gardé pour moi les raisons de l’interpellation de mon fils. Ça m’a fait du bien de pouvoir en parler à quelqu’un de neutre et d’entendre que je ne suis pas fautive de ses actes."
Eleanor, 32 ans – « Après cette crise, nous sommes soulagés et reconnaissants. »
"Bonjour, Je tenais à vous écrire pour vous remercier. Mon époux a pu trouver l’aide qu’il lui convient. Après cette crise, nous sommes soulagés et reconnaissants. Encore merci "
Léna, 20 ans – « .Je suis soulagée d’avoir pu enfin en parler à quelqu’un… »
"Je suis soulagée d’avoir pu enfin en parler à quelqu’un car j’osais pas en parler à mon entourage. J’ai trop peur qu’ils prennent mon frère pour un monstre alors que je suis persuadée qu’il ne fera jamais aucun mal à un enfant."
Diapositive précédente
Diapositive suivante
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner